**Notez cet article**
(0 **Votes**)

Les Bords de mer sur la côte, un palais Ronsard pour Adriana Karembeu à Marrakech.

Éden niché au cœur de la palmeraie, ce paradis voluptueusement imaginé par Adriana Karembeu et son mari Aram Ohanian, qui s’est installé il y a trente ans dans la ville rouge, nous ouvre ses portes.

 

Derrière le portail en fer forgé ébène, une oasis intimiste, estampillée Relais & Châteaux, dévoile un admirable palais 1930. Mis en scène par l’architecte d’intérieur Gilles Dez, celui-ci abrite vingt-deux vastes suites ourlées de généreuses terrasses ou jardins. Dans son parc de trois hectares, six pavillons aux noms poétiques (Mignonne, Nina, Paresseuse…), avec piscines privées et majordomes, accueillent une nouvelle génération de voyageurs. Désireux de se ressourcer en tête à tête avec une nature luxuriante aux effluves d’orangers et de rosiers Ronsard, dans l’ombre de palmiers géants et d’oliviers centenaires. Et de déconnecter sur une bande-son où les mésanges rivalisent avec le clapotis d’une cascade. La vue sur l’Atlas est saisissante. Pour le lâcher-prise, les espaces bien-être participent aux atouts de ce bonheur exclusif. Piscine lagon, spa fabuleux et la table savoureuse et saine du chef étoilé Xavier Mathieu. Suivant la course du soleil, il adapte sa carte du Potager du poète, aux abords du bassin, ou au Jardin d’hiver gastronomique. Chapeau de paille, éventail, massages, produits Guerlain  et peignoirs en bambou font du palais Ronsard un repaire secret pour initiés.

 

Entre héritage et émotion

Dans ce cadre vertigineux, le visiteur éprouve soudain le sentiment d’être reçu dans son propre riad. Les inspirations sont multiples, esprit colonial Art déco teinté de baroque et pépites néo-mauresques subliment le concept de cabinet de curiosités. Maître dans l’art des associations insolites, Gilles Dez (la Villa Gallici à Aix-en-Provence) déploie une atmosphère à la Gatsby le magnifique. Il joue la carte du grandiose et mélange les matériaux nobles,  jetant des ponts entre l’Orient et l’Occident. Chaque pièce raconte une histoire singulière qui offre un voyage dans le voyage. Le savoir-faire de l’architecte s’exprime avec raffinement: belles envolées d’escaliers, luxuriance des marbres, velours chatoyants, moulures en abondance, spectaculaires baies vitrées, fresques et plafonds XXL réalisés par des artistes des Beaux-Arts. Ce décor en osmose avec sa palette de couleurs chaudes (du rouge, de l’anis, de l’ocre…) souligne la beauté du parc. Fontaines et kiosques à musique en font un cocon aussi ouaté que la literie. Il règne ici comme un parfum d’antan. Propriétaires de ce fleuron hôtelier, Adriana Karembeu et Aram Ohanian y expriment un goût exquis. Leur accueil attentionné annonce les fastes du palais Ronsard. Un royaume dans le Royaume.

 

Palais Ronsard, propriété Salah 7 Abyad, municipalité Ennakhill, Marrakech. www.palaisronsard.com

 

Sylvie Gassot

En Savoir Plus

 
 

**Laissez un commentaire**

(*)Mentions obligatoires

captcha...
  • Les Bords de Mer, une pépite Art déco au coeur de Marseille

    Depuis que Frédéric Biousse et Guillaume Foucher ont transformé une charmante bastide en hôtel de luxe au coeur du Luberon, l’homme d’affaires et le galeriste semblent avoir contracté le virus de l’hôtellerie. Une chaleureuse hospitalité qu’ils insufflent à chacun de leurs établissements. Et notamment dans l’hôtel Les Bords de Mer, à Marseille, qui domine le large comme un paisible paquebot.

    Le Domaine de Fontenille, premier-né de la collection, a donné son nom à un groupe hôtelier d’un nouveau genre, fondé par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher.

**Console de débogage Joomla!**