Notez cet article
(0 Votes)
lundi, 01 avril 2019 12:43

DE LA PRIMAUTÉ DU CONTEXTE À SA (TRANS)FORMATION Une conférence de Roueïda Ayache – Architecture-Studio

Écrit par 

Dans le cadre des événements qui marquent l’anniversaire de ses soixantequinze ans, l’école d’architecture de l’Alba- Académie libanaise des beaux-arts/Université de Balamand a accueilli dans son campus de Sin El Fil une conférence de Roueïda Ayache, architecte-associée au sein de l’agence Architecture-Studio, depuis 2002, portant essentiellement sur les réalisations qui ont jalonné les quarantecinq ans d’existence du collectif créé en 1973.

La présentation a été l’occasion d’expliquer les méthodes propres à ce groupe professionnel qui a connu une véritable expansion hors des frontières et des sources françaises et parisiennes. Il occupe AUJOURD’HUI une place à part sur la scène internationale de la commande et de la production de l’architecture.

«Alors que l’architecture contemporaine a de longue date succombé au culte d’un génie créateur», comme le dit Philip Jodidio dans son introduction de 2016 à l’ouvrage monographique du groupe, les treize partenaires d’Architecture- Studio, des fondateurs aux dernières recrues de différentes nationalités, ont fait le choix de travailler en parfaite égalité. Loin de leur individualité, ils oeuvrent pour une architecture et un produit identifiables et reconnaissables par la profondeur et la pertinence du concept et du langage. Tout au long de sa présentation, Roueïda Ayache a démontré la pertinence et l’efficacité d’une approche qui cumule les savoirs, la méthode, le process et les expériences, et où les énergies ne sont pas contrariées par la quête d’une reconnaissance personnelle. C’est ainsi qu’elle a très tôt rejoint le groupe (en 1989) pour en devenir une des partenaires en 2002. Désormais, le champ d’intervention d’Architecture-Studio couvre, outre l’Europe, plusieurs contrées émergentes au Moyen-Orient, en Asie, en Chine et plus récemment en Afrique, avec plus de 200 professionnels, architectes, designers, architectes d’intérieur. Venus de vingt-cinq pays, ils sont répartis sur plusieurs lieux: l’atelier parisien d’origine de la rue Lacuée, successivement atelier de ferronnier et d’herboriste puis d’architecture, auquel se sont ajoutées les antennes de travail et de production de Shanghai, Beijing et Venise où a été fondée la CA’ASI, structure ouverte à la réflexion et au débat sur l’architecture contemporaine. Elle est destinée à valoriser les travaux d’architectes de différentes nationalités, ce qui permet de mettre en évidence les spécificités propres à chaque aire géographique. «Chacun apprend à apprendre» de chaque contexte envisagé par l’agence.

Lu 6514 fois Dernière modification le lundi, 01 avril 2019 12:44

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...
  • DE LA PRIMAUTÉ DU CONTEXTE À SA (TRANS)FORMATION Une conférence de Roueïda Ayache – Architecture-Studio

    Dans le cadre des événements qui marquent l’anniversaire de ses soixantequinze ans, l’école d’architecture de l’Alba- Académie libanaise des beaux-arts/Université de Balamand a accueilli dans son campus de Sin El Fil une conférence de Roueïda Ayache, architecte-associée au sein de l’agence Architecture-Studio, depuis 2002, portant essentiellement sur les réalisations qui ont jalonné les quarantecinq ans d’existence du collectif créé en 1973.