Notez cet article
(0 Votes)
jeudi, 23 février 2017 06:42

DÉCO EDITO

Écrit par 

Déco edito des univers qui se conjuguent au masculin. Créés par un homme ou montés pour un homme, ces cadres recèlent bien des surprises. Qui a dit que la décoration était l'apanage des femmes? Depuis peu, les codes de la société ont changé; confortés dans des situations de célibat

prolongé, nos hommes se sentent impliqués dans des affaires dites "intérieures", qui étaient jusque-là réservées à la gent féminine. En marchant sur les plantes-bandes de leurs alter ego, ils semblent leur contester le titre de fée de logis. Mais, aucune crainte, la guerre des sexes n'aura pas lieu. En matière de décor, la parité est venue de brouiller les idées reçues: libérés de leurs carcans machistes, les mâles deviennent crédibles

Lu 1519 fois Dernière modification le jeudi, 23 février 2017 06:43

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...
  • DÉCO EDITO

    Déco edito des univers qui se conjuguent au masculin. Créés par un homme ou montés pour un homme, ces cadres recèlent bien des surprises. Qui a dit que la décoration était l'apanage des femmes? Depuis peu, les codes de la société ont changé; confortés dans des situations de célibat

  • DÉCO EDITO

    Déco edito des univers qui se conjuguent au masculin. Créés par un homme ou montés pour un homme, ces cadres recèlent bien des surprises. Qui a dit que la décoration était l'apanage des femmes? Depuis peu, les codes de la société ont changé; confortés dans des situations de célibat