les MAISONS

**Notez cet article**
(0 **Votes**)

Tommy Hilfiger

Tommy Hilfiger Miami Home Story Images by Douglas Friedman.

UNE ÉNERGIE FUN ET PSYCHÉDÉLIQUE

Depuis qu’il a fondé sa marque éponyme il y a trente ans, Tommy Hilfiger est devenu la référence en terme d’élégance décontractée à l’américaine. Originaire de l’État de New York, c’est sous le soleil de la Floride qu’il a choisi d’installer sa maison de vacances. Cet amoureux de Miami, de sa chaleur et de sa vie culturelle d’une incomparable richesse a choisi Matryn Lawrence Bullard pour concevoir son immense demeure de 1 300 m2 face à l’océan. Martyn Lawrence Bullard est surtout connu comme étant le designer des stars. Sir Elton John, Christina Aguilera ainsi que Tamara Mellon, fondatrice de Jimmy Choo, font partie de ses fidèles clients. Son secret? Ne jamais reproduire le même projet pour deux clients. Et pourtant sa griffe reste inimitable.

 

TELLE UNE GALERIE D"ART
Pour Tommy Hilfiger, Martyn Lawrence Bullard a imaginé un intérieur dynamique et coloré où la joie de vivre est palpable. Une déco un tantinet psychédélique qui tranche avec la sobriété de la bâtisse blanche constituée d’une superposition de cubes très Art Déco. Les espaces intérieurs ont été conçus selon des ambiances diverses comme autant d’écrins pour la très éclectique collection d’art contemporain du styliste.

Dès l’entrée, le visiteur est accueilli par Mickey Mouse! Mais pas n’importe lequel; il s’agit d’une œuvre du très respecté heiner Meyer. Une belle entrée en matière qui donne le ton! Tommy Hilfiger, collectionneur dans l’âme, est un amoureux de son pays et de son histoire contemporaine. C’est ainsi que l’on va retrouver un portrait géant de Liz Taylor réalisé par Vik Munoz occupant l’espace cuisine, alors que celui de Mick Jagger trône dans la discothèque et que Marylin Monroe photographiée par Bert Stern veille sur la chambre à coucher. «L’art américain constitue ma principale inspiration», affirme le styliste qui n’a pas attendu de parvenir à la gloire pour commencer à collectionner les œuvres d’art. «Cette maison est en quelque sorte une galerie d’art où ma collection a joué un rôle important dans le processus de la décoration», conclut-il.
Le message a été bien capté par Martyn Lawrence Bullard qui a réussi à faire de cette «galerie d’art» un agréable espace à vivre.

Rola Cusson

 

**Laissez un commentaire**

(*)Mentions obligatoires

captcha...
  • DÉCO EDITO

    Déco edito des univers qui se conjuguent au masculin. Créés par un homme ou montés pour un homme, ces cadres recèlent bien des surprises. Qui a dit que la décoration était l'apanage des femmes? Depuis peu, les codes de la société ont changé; confortés dans des situations de célibat

  • DÉCO EDITO

    Déco edito des univers qui se conjuguent au masculin. Créés par un homme ou montés pour un homme, ces cadres recèlent bien des surprises. Qui a dit que la décoration était l'apanage des femmes? Depuis peu, les codes de la société ont changé; confortés dans des situations de célibat

**Console de débogage Joomla!**